Accession à la propriété
Accession à la propriété
17 mai 2017
Calcul d'n crédit-bail immobilier
Crédit-bail immobilier
29 mai 2017

Les frais d’agence immobilière

Choix des frais d'agence immobilière

Choisissez la formule qui vous convient.

Pourquoi payer des frais d’agence alors que l’on peut traiter de particulier à particulier ?

Choix des frais d'agence immobilière

Choisissez la formule qui vous convient.

Les frais d’agence immobilière paraissent toujours trop élevés dans le cadre d’une transaction. Ils correspondent pourtant à un travail réel, et à la mise en œuvre d’un professionnalisme qui sécurise l’opération, en particulier dans le cas d’une location avec option d’achat. Si on les trouve trop élevés, c’est qu’on ne se rend pas toujours compte de ce à quoi sert un agent immobilier. Comme tout bon professionnel, c’est lorsqu’il travaille le mieux que cela se voit le moins.

Mais savez-vous déjà comment est établi le montant des frais d’agence ? Les frais d’agence immobilière sont librement fixés dans le cadre d’une vente. Les règles sont généralement à peu près les mêmes d’une agence à l’autre. Mais les écarts peuvent parfois être significatifs lorsque la valeur du bien est conséquente. Ils s’élèvent généralement entre 3 et 10 % du prix de vente. Les frais sont proportionnels au prix de vente. Plus la valeur du bien est élevée, moins le pourcentage de frais d’agence est important. Le pourcentage est accepté par les vendeur et l’agent immobilier en amont de la vente. Lorsqu’elle est publiée, ou affichée dans la vitrine, l’annonce indique un prix F.A.I., « frais d’agence inclus », et ces frais sont à la charge de l’acquéreur. Ils s’ajoutent à l’ensemble des frais relatifs à la transaction, comme les frais de notaire par exemple. A cette différence près que les frais d’agence peuvent être négociés en amont de la mise en vente, mais aussi au cours de la vente elle-même.

 

L’art de la négociation

Si l’acheteur négocie le prix de vente à la baisse, une partie de cette baisse peut être répercutée sur les frais d’agence, c’est un élément de la négociation qui concerne l’accord entre le vendeur et l’agent immobilier. Il arrive que l’agent immobilier partage ainsi l’effort qu’il demande au vendeur lorsque l’acquisition n’est possible que dans ces conditions. Mais il n’y a aucune obligation légale à agir de la sorte. Ce type d’accord intervient de gré à gré.

Avec Quasiaqui, en tant que vendeur, vous choisissez vos frais d’agence immobilière. Et vous avez la possibilité de fixer dès le départ à partir de quel moment vous voulez faire intervenir le professionnel de l’immobilier.

 

La relation avec l’agence immobilière

Pour des raisons pratiques dues à un éloignement géographique ou simplement pour vous tranquilliser, vous pouvez souhaiter que l’agent immobilier prenne en charge l’ensemble des démarches : estimation, promotion commerciale, visites acheteurs, signature chez le notaire… Dans ce cas les frais correspondent au barème classique librement fixé par l’agence. Vous êtes dans un cadre traditionnel de relation avec l’agent immobilier, et dans un accord de gré à gré. L’agent immobilier vous fait une proposition, que vous acceptez, négociez ou refusez. Dans ce cadre, vous pouvez laisser vos clefs à l’agent immobilier qui se chargera de tout.

Afin de minimiser le coût de la transaction, vous pouvez cependant choisir d’effectuer vous-même certaines des démarches (mise en ligne, visites, etc.) Vous pouvez faire ce choix lorsque vous avez un peu de temps, ou parce que vos compétences, notamment sur Internet, vous le permettent. Dans ce cas, l’agent immobilier n’intervient qu’au moment de la signature de l’acte de réservation afin de vous assurer de sa bonne valeur juridique et il vous accompagne jusqu’à la signature chez le notaire. Par convention avec Quasiaqui, l’agent agit en qualité de conseil et limite alors sa rémunération à 1% du montant du prix de vente.

 

Comment vendre votre bien ?

C’est particulièrement attractif, tout en restant sécurisant. Mais ne sous-estimez pas les efforts nécessaires à la vente de votre maison. Trouver un acquéreur est un métier, et l’agent immobilier a de nombreux atouts pour ce faire. Il sait comment et où diffuser le plus efficacement possible l’annonce, et avec les meilleures photos et descriptions possibles. Il a souvent dans son fichier une liste d’acquéreurs potentiels, en recherche d’un bien dans votre ville ou votre quartier. Ces derniers lui ont spécifié le type de maison ou d’appartement qu’ils cherchent : cela fait gagner du temps à tout le monde. Il arrive parfois qu’un agent immobilier sache précisément à qui proposer votre bien avant même de publier l’annonce. Mieux, dans la plupart des cas, l’agence immobilière travaille en réseau, et vous bénéficiez alors d’une puissance démultipliée. Ce sont autant d’occasions supplémentaires de toucher des acquéreurs potentiels.

En contrepartie des frais d’agence immobilière, on vous demandera parfois si vous ne voulez pas placer votre bien en exclusivité dans une agence. Cela veut dire que pendant une période donnée, vous ne pourrez pas vendre directement votre bien, ni le confier à une autre agence. Ce choix peut-être payant : un logement présenté en exclusivité dans une agence est souvent plus attractif, et un agent immobilier qui sait qu’il est le seul sur une opération aura tendance à se donner plus de mal pour arriver à vendre le bien : il ne craint pas qu’un confrère lui coupe l’herbe sous le pied en trouvant un acquéreur juste avant lui. Lorsque l’agence travaille en réseau, vous continuer de bénéficier de la puissance de l’ensemble.

Dans tous les cas, vous retiendrez que les frais d’agence immobilière correspondent à un travail réel, souvent en amont de votre vente. L’agent immobilier efficace vous fait bénéficier de sa connaissance du marché, de son fichier d’acquéreurs, et il sécurise votre transaction.