maison-illustration-blog
Défiscalisation de Robien : préparer sa sortie
19 février 2019
immeuble-illustration-blog
Revendre son bien Scellier après 9 ans en LOA
22 mars 2019

« Je n’arrive pas à vendre mon appartement »

La vente de son logement est une étape qui demande une certaine préparation. Vous avez suivi les « 10 conseils pour vendre votre bien immobilier » : travaux, visibilité, « Home staging » … Et rien n’y fait, vous n’arrivez pas à trouver votre acheteur. Pour autant vous remarquez que de plus en plus de personnes souhaitent devenir propritaires. Rassurez-vous il est possible que la vente de votre logement soit face à un problème conjoncturel. 

« Impossible de vendre ma maison »

L’industrie du bâtiment se porte bien mais vendre une maison ou un appartement devient problématique. Le marché de l’immobilier est en mutation : les principaux bassins d’emploi et métropoles voient arriver de jeunes actifs. Les français vivent de plus en plus près de leur lieu de travail. C’est pourquoi les prix augmentent : la demande est forte et sélective et les biens à la vente s’accumulent laissant place à une concurrence rude.

Pendant ce temps, le marché de l’emploi évolue. La révolution numérique a fait naître de nouveaux métiers sous de nouvelles formes d’emplois : micro-entreprise, freelance… Pour autant le CDI reste la clé de l’accès à la propriété. En effet, 26% des dossiers de prêts immobiliers sont refusés à cause de la situation professionnelle du potentiel acheteur jugée trop instable.

De la même manière, les banques refusent des prêts immobiliers pour les raisons suivantes :

  • Le niveau de revenus : 34% des dossiers sont refusés pour des revenus insuffisants. Les familles monoparentales ou aux faibles ressources ont donc des difficultés à accéder à la propriété.
  • La gestion financière : 24% résultent d’une gestion financière estimée risquée.
  • L’apport personnel : 16% des refus de prêts immobiliers proviennent d’un apport personnel insuffisant.

Les banques s’appuient sur ces critères pour accorder ou non un prêt immobilier en vue de devenir propriétaire. Le Partenaire.fr estime que 1 refus sur 2 résulte d’un manque d’apport et d’une mauvaise gestion financière.

« Je n’arrive pas à vendre mon logement, est-ce que je dois baisser le prix de mon bien ? »

Il est vrai qu’adapter l’offre à la demande semble essentiel pour arriver à vendre son bien. Et si on changeait la manière de consommer l’immobilier ?

 
Clés dans une main

Location-accession : on vous explique tout.

La Location avec Option d’Achat, l’alternative à l’achat classique :

La LOA est une étape supplémentaire dans l’accès à la propriété.  Le locataire-accédant paye un loyer composé d’une indemnité d’occupation et d’une épargne. Le contrat détermine la période locative et les conditions qui en découlent : montants, phase de transfert… A la fin du contrat, le propriétaire restitue l’épargne qui pourra être déduite du montant d’achat du bien lors de la levée d’option.

L’avantage de la LOA en tant que vendeur :

  • La LOA est un acte authentique : les différentes parties sont tenus de respecter leurs obligations.
  • Les locataires s’occuperont du bien en bons pères de famille, payeront les charges qui en découlent et prendront soin du bien. D’autant plus que l’épargne sert de garantie en cas de dégradations matérielles ou loyers impayés.
  • Offrir la possibilité d‘acheter le bien c’est aussi se démarquer de la concurrence, brader le prix du bien n’est plus une nécessité.

L’avantage de la LOA en tant qu’acheteur :

  • Le CDI n’est pas déterminant pour une location.
  • Le locataire-accédant teste son bien avant de l’acheter.
  • Le loyer ne représente pas qu’une perte d’argent mais un moyen de faire ses preuves face aux banquiers : il est possible de supprimer deux des quatre principaux freins à l’accession à la propriété :
  • L’apport personnel et la gestion financière.

En effet, l’acheteur montre qu’il est capable de gérer son foyer en assurant une indemnité d’occupation. De plus, il apporte du capital à son apport personnel.

« Je n’arrive pas à vendre mon bien, et si je le mettais en LOA sur la plateforme web Quasiaqui ? »

Si comme un grand nombre de français vous cherchez à vendre votre bien en limitant la baisse de prix vous pouvez déposer votre annonce sur notre plateforme. Il s’agit d’un service gratuit de particulier à particulier. Si vous dépendez d’une agence immobilière vous pouvez toujours émettre l’idée, ou venir nous solliciter. Toujours est-il que la LOA est une alternative non négligeable. Vous pouvez limiter les paiements des charges sur le bien, son entretien ou encore sa dévalorisation.

J'en profite