La Location avec Option d’Achat
disponible à Rouen

puce - quasiaquiJohan Arduin, agent immobilier Legay Sauvage

Quasiaqui est heureux d’accueillir Johan Arduin, QuasiActeur du réseau Legay Sauvage

logo legay sauvage

Qui suis-je ?

J’ai 39 ans et je suis le co-gérant des cabinets Legay Sauvage depuis un peu plus de 5 ans maintenant, avec mes deux associés, Messieurs Axel Carpentier et Brieuc Legay. J’ai commencé à travailler à l’agence de Rouen en alternance en 2000, à l’époque l’entreprise se nommait Legay Menn. À la sortie de mes études de commerce en 2004, Didier Menn, l’ancien gérant, a ouvert une succursale à Grand Quevilly où je suis resté pendant 10 ans en tant que responsable d’agence jusqu’à ce que se présente l’opportunité de racheter les deux cabinets. En 2015, avec mes associés nous avons ouvert une autre agence à Bonsecours.

Pourquoi l’immobilier ?

J’ai débuté directement dans le secteur de l’immobilier au cours de mes années de BTS puis d’école de commerce, et ce un peu par hasard. J’ai voulu me diriger vers la vente de voitures et de voyages, mais je n’y ai pas été accepté, alors que trois cabinets immobiliers m’ouvraient les bras. La suite s’est faite toute seule.

legay sauvage
logo legay sauvage

Pourquoi le choix de la location avec option d’achat dans l’immobilier ?

Elle m’a été très bien présentée par les équipes de Quasiaqui, qui m’ont expliqué ce concept intéressant de pouvoir tester avant d’acheter, et de permettre l’acquisition à ceux qui peuvent rencontrer des difficultés d’accès aux crédits.
J’espère maintenant pouvoir la proposer sur bon nombre de mes annonces, pour aider son développement.

Pourquoi faire partie d’un réseau ?

Les agences Legay Sauvage font partie du réseau Rouen-Immobilier.com. Ce groupement nous offre plus de visibilité, nous permet de fidéliser nos acquéreurs en leur proposant un plus vaste choix d’offres, mais aussi nous donne plus de poids auprès des fournisseurs notamment pour la communication. Il s’agit d’une véritable synergie entre les cabinets qui nous permet d’échanger, de partager les mandats et nos compétences métiers.

Le mot de la fin ?

Je souhaite une belle réussite à Quasiaqui ; cette méthode a fait ses preuves dans différents domaines, alors pourquoi pas dans l’immobilier ?