Quasiaqui finaliste de la Start-up RENT2017
7 octobre 2017
Quasiaqui lauréat du Start-up Contest
12 janvier 2018

Maison à vendre entre particuliers : une nouvelle piste

Vendre sa maison de particulier à particulier comme avant alors que les particuliers ne sont pas les mêmes qu’il y a quelques années, quelle drôle d’idée ! Le monde du travail évolue, tous les secteurs sont touchés, et vous pensez qu’on peut vendre sa maison de particulier à particulier comme il y a vingt ou trente ans ? Les acheteurs potentiels, pourtant ne vivent pas du tout de la même façon…

Savez-vous quel est le point commun entre les formateurs, les graphistes, les plombiers, les menuisiers, les électriciens, les professions paramédicales… ? Ces métiers ont vu la part des travailleurs indépendants augmenter de 23% en 30 ans. C’est une étude de France Stratégie qui le dit. La faute à la création du statut d’auto-entrepreneur mais pas seulement. Les entreprises externalisent de plus en plus d’activités sous la pression économique.

Rien à voir avec votre maison à vendre entre particulier, pensez-vous encore ? Mais si, justement ! Car aucune de ces personnes n’est en CDI. Et seuls les acheteurs en CDI obtiennent facilement un prêt bancaire.

 

Le constat est clair

Et d’autres métiers sont concernés : totalisant 28% des emplois, les ouvriers de l’industrie et du BTP, de la manutention, les vendeurs, les cuisiniers, les agents d’entretien, les métiers de l’action culturelle et sportive, ainsi que les aides-soignants sont également de plus en plus précaires. Ce sont rarement des travailleurs indépendant, mais c’est dans ces métiers que la part des CDD/contrats d’intérim est la plus forte (22%, contre 12% en 1984). La même étude de France Stratégie le souligne. Elle dresse l’évolution sur 30 ans des formes d’emploi dans différents métiers. Son constat est clair :

le travail indépendant a connu un renouveau essentiellement dans le secteur des services, notamment dans les métiers à fort contenu cognitif et les professions paramédicales, ainsi que chez les artisans de la construction. Le travail indépendant est devenu une forme de flexibilité et d’externalisation de la main-d’œuvre dans ces métiers.

Comment vendre sa maison entre particuliers si les acheteurs potentiels sont de moins en moins nombreux à exercer leur métier en CDI ? La plupart sont pourtant solvables. Mais ils ne disposent pas du précieux sésame qui permet d’obtenir un prêt à la banque : un contrat à durée indéterminé. C’est l’élément du dossier qui rassure les prêteurs : l’emploi semble stable, et donc les revenus également.

Pourtant, les travailleurs indépendants, les intérimaires, celles et ceux qui enchaînent les CDD gagnent souvent correctement leur vie. Et leur activité devrait leur permettre d’acheter une maison sans rencontrer de difficulté. Ils sont néanmoins considérés comme précaires, comme il y a vingt ou trente ans.

De nouveaux acheteurs

La solution pour vendre sa maison entre particuliers dans ces conditions existe pourtant : c’est la location avec option d’achat. Elle permet à l’acquéreur de louer le bien qu’il souhaite acheter tout en commençant à se constituer un apport qui facilite l’obtention d’un prêt. Pour le propriétaire qui met sa maison à vendre entre particuliers sous cette forme, c’est l’assurance de rendre son bien à de nouveaux acheteurs potentiels qui n’y auraient pas eu accès dans des conditions traditionnelles.

La LOA immobilier permet aux propriétaires qui souhaitent vendre leur maison entre particuliers de s’adresser à des acquéreurs exclus du marché traditionnel de l’immobilier. Ils sont de plus en plus nombreux, il serait dommage de se priver de cette part de marché alors que vendre sa maison est de plus en plus difficile. En choisissant la location avec option d’achat, le propriétaire s’ouvre des possibilités plus nombreuses, et il crée la différence qui rend son bien plus attractif.