pret-immobilier-taux-endettement-yesyes
Prêt immobilier : Comment calculer son taux d’endettement ?
12 février 2020
Refus de prêt immobilier
Prêt immobilier : À quoi sert l’attestation de refus de prêt immobilier ?
26 février 2020

Prêt immobilier sans apport

pret-immobilier-sans-apport

L’apport personnel pour un prêt immobilier constitue une preuve que l’emprunteur est capable d’épargner et de gérer son budget. Toutefois, il est possible d’acheter sans apport.
Qui peut emprunter sans apport et sous quelles conditions ?

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier sans apport ?

Un prêt immobilier sans apport revient à acheter un bien sans injecter une somme préalable. L’établissement de crédit avance l’intégralité des fonds nécessaires à l’acquisition du bien qui permet de financer à 100%, voire à 110% le bien : 

  • Financement à 100 % : la banque règle le prix d’achat du bien, laissant l’emprunteur assumer le paiement des frais de notaire, de garantie, de dossier et de courtage
  • Financement à 110 % : en plus du bien, les frais de garantie, de courtage, de dossier et de notaire sont assumés par l’emprunt bancaire. 

Les banques appliquent un taux d’intérêt souvent plus élevé que pour un crédit classique. De plus, ce type de prêt est destiné à une catégorie de la population et est possible sous certaines conditions.

Qui peut en bénéficier ? 

Le prêt immobilier sans apport est plus souvent accordé jeunes actifs ou primo-accédants, avec un CDI. Ils n’ont pas eu le temps d’épargner mais bénéficient de revenus élevés et stables pour accéder à la propriété. Les investisseurs et professions libérales prouvant leur solvabilité feront aussi pencher la balance en leur faveur.

Aussi, on retrouve les personnes disposant d’une épargne importante mais qui souhaitent conserver leurs placements actuels. Cette situation est bien perçue par les établissements financiers, d’autant plus que ces fonds sont une garantie supplémentaire de remboursement du crédit en cas de difficultés.

Enfin, il y a ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif et profiter du crédit sans apport pour déduire les intérêts de leurs revenus fonciers ou recettes locatives.

Comment obtenir son prêt immobilier sans apport ?

Tout va dépendre du profil à risque de l’emprunteur et de la présentation d’un dossier exemplaire. 

  • Une situation professionnelle stable : un CDI, une activité fixe, durable et des revenus stables, sont des éléments qui favorisent l’organisme prêteur à accompagner l’emprunteur dans son projet
  • Une situation financière rassurante : la banque étudie les opérations financières : dépenses, épargnes, découverts, agios… Attention aux crédits à la consommation, qui risquent de freiner les banques.
  • Des critères de solvabilité maîtrisés : l’organisme de crédit vérifie enfin le taux d’endettement, le « reste à vivre » suffisant et si l’emprunteur n’a pas de découvert bancaire récurrent ni de dépenses inconsidérées. Une épargne, même minime est d’autant plus une preuve de solvabilité à assumer les mensualités du prêt.

 

Autre solution : le Prêt Social Location-Accession (PSLA)

Pour accéder à la propriété sans apport personnel, il existe aussi le Prêt Social Location-Accession (PSLA). C’est un dispositif d’accession à la propriété permettant aux ménages modestes de louer leur logement et d’en devenir acquéreur sans apport personnel,  tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.

C’est une solution gagnant-gagnant, pour l’accédant et le vendeur, dans un contexte immobilier, où vendre demande du temps, où acheter demande un dossier de plus en plus contraignant.

Découvrez le PSLA


Âge, niveau de revenu, régularité et tenues des comptes, profession et perspective d’évolution, situation matrimoniale et familiale, taux d’endettement… Les banques évalueront le sérieux des garanties du demandeur s’il souhaite un prêt immobilier sans apport. 

Dans le cas d’une Location avec Option d’Achat, il n’est pas obligatoire de fournir un apport. Le financement d’une LOA repose sur le même principe que pour un crédit classique. L’acceptation d’une LOA sans apport repose essentiellement sur la capacité d’emprunt de l’acquéreur, si ce dernier est en mesure de rembourser un loyer avec ses finances actuelles, le financement doit lui être accepté.

 

Découvrez nos offres en LOA